Les banques sont-elles réellement vos partenaires ?

Selon l’Observatoire de l’image des banques, 57% des Français considèrent leur banque comme un partenaire en qui ils peuvent avoir confiance.

 

Alors qu’avec 190,50 € de frais bancaires en moyenne, les Français vont payer cette année 2,3 % de plus que l'année dernière, selon une étude du comparateur panorabanques.com. Cette hausse des tarifs, qui concerne plus des deux tiers des clients, efface d'un coup les deux précédentes années de baisse (- 1,9 % en 2014 puis - 0,5 % en 2015) et ramène ces frais à leur niveau de 2013 (191 €). Au final, 102 banques coûtent plus cher.

 

Une hausse en grande partie due aux frais de tenue de compte. Ces frais ne concernaient jusqu'à l'année dernière « que » 57 % des Français, ils sont aujourd'hui 83 %. Depuis ce 1er janvier, treize nouvelles banques les facturent, dont la Société générale et BNP Paribas. Non seulement ces frais se sont généralisés, mais des établissements qui les pratiquaient déjà les ont aussi augmentés. Comme la Banque postale, pourtant la moins gourmande, qui les a tout de même fait passer de 4,20 € à 6,20 € par an. En moyenne, Panorabanques.com chiffre leur hausse annuelle à 77 %, passant de 9,20 € à 16,30 €.

 

Les banques traditionnels sont des entreprises qui perçoivent la population comme des clients avec qui ils peuvent s’enrichir grâce à leur méconnaissance du domaine financier. Comme les taxes, elles font partie des passifs qui empêche l'enrichissement de soit si nous n'avons aucune éducation financière.

 

La solution ? Un coaching budgétaire

 

Pour faire du sport ou progresser dans la vie professionnelle, le coaching personnel s’installe dans nos vies. Toute l’efficacité du service tient dans la relation humaine qui s’instaure. Le coach se positionne comme un partenaire de confiance, qui favorise la prise de conscience et tient compte de la personnalité du coaché pour le pousser à l’action

Ce modèle de coaching est proposé pour travailler sur la relation qu’entretiennent les particuliers avec l’argent.

 

Le coach, partenaire pour progresser

 

Plus d'un Français sur cinq se dit dans une situation « financière précaire », Seulement 6% se jugent « financièrement stables » selon le Parisien. 

 

Tout naturellement, un coach budgétaire a les éléments nécessaires pour analyser la manière dont on dépense son argent. Il aide à estimer le revenu réellement disponible et à maîtriser son budget mensuel. Ce qui permet de faire évoluer les pratiques, en définissant des limites. 

 

Finalement, le coach budgétaire n’a qu’un objectif : permettre de faire émerger des objectifs de vie, et de prévoir leur financement. Un coach budgétaire, pour faire plus que tenir ses comptes : gérer son budget

 

Nous offrons un bilan financier dans le but d'analyser votre situation, définir une stratégie et mettre en place d'action.

Écrire commentaire

Commentaires: 0